Assurer sa moto pour pas cher

Disposer d’une moto implique une grande part de responsabilité. C’est la raison pour laquelle on a l’assurance moto parmi les obligations du motard. Celle-ci fait l’objet d’une cotisation annuelle. Mais pour les ménages à petits revenus, la somme reste assez conséquente. D’où, il devient essentiel de chercher, par tous les moyens, une couverture pas chère appropriée.

Règle n° 1 : Rester intègre à tout prix

Si une information sur l’assurance auto moto affirme qu’elle coûte moins de 750 euros l’an, c’est un mal pour un bien. En effet, la loi est claire à ce sujet. Sans cette formalité administrative, toute conduite de véhicule sera jugée illégale, sous peine de 3 750 euros d’amende pour un engin à deux-roues comme la moto. Au pire des cas, le véhicule sera confisqué pour 5 longues années. Une sanction financière est également prévue dans le cas d’une fausse déclaration sur son identité ou sur les caractéristiques de sa moto. Et si, suite à un accident, un cas similaire se présente, la société d’assureur a, tous les droits du monde de refuser de couvrir, même la responsabilité civile des tiers.

Règle n° 2 : Connaître sa moto dans les moindres détails

Selon les formules et les garanties, plusieurs protections sont offertes aux assurés. Mais généralement, celles-ci sont déterminées par ce que l’on appelle « cote Argus ». Ainsi, si une couverture optimale est préconisée pour les motos neuves et stylées, les véhicules d’occasion feront mieux de se tourner vers le minimum légal, à savoir l’assurance de tiers. Il faudrait également penser à garantir l’engin contre le vol ou les équipements, notamment, si le casque que l’on vient d’acheter vaut vraiment une petite fortune. Ne figurant pas dans la garantie de base, plusieurs entreprises catégorisent ces besoins spécifiques dans les garanties optionnelles.

Règle n° 3 : Savoir gérer son portefeuille

Avec la foule de prestataires qui inonde le marché, le choix du meilleur assureur constituait un véritable casse-tête. Du moins, jusqu’à l’apparition du comparateur en ligne. Après avoir détecté l’offre la plus avantageuse, il suffit de demander, gratuitement, son devis en ligne. Le premier réflexe à avoir avant de se lancer dans la signature du contrat sera alors de vérifier la franchise. Si cette dernière est élevée, pas la peine de céder à l’offre, même si on a devant soi une cotisation annuelle des plus bas. Il serait plus avantageux de négocier sur la cotisation. Entre exploiter son bonus auto et le choix d’un seul assureur pour toutes ses assurances, plusieurs astuces sont admises.

Règle n° 4 : Choisir une offre adaptée à sa situation

L’intérêt financier mis de côté, le choix d’une assurance doit également se faire après une analyse de ses habitudes personnelles. En effet, un jeune homme ne devrait pas, par exemple, se contenter d’une assurance pour adulte salarié. Avec son goût de la vitesse et de l’aventure, les risques d’accidents augmentent considérablement. Il en est de même pour une moto destinée à la location. Ce changement fréquent de conducteur doit être mentionné dans le contrat pour éviter toute mésaventure.

This entry was posted in Assurance. Bookmark the permalink.

Comments are closed.