Immobilier : les bons plans pour investir à Miami

Depuis la crise des « subprimes » aux Etats-Unis, l’investissement dans l’immobilier, et spécialement en Floride devient beaucoup plus accessible. Malgré cette crise, le besoin en logement demeure important et l’obtention de crédits bancaires devient plus difficile. Résultat, une augmentation de la valeur locative des biens immobiliers ainsi que de la garantie de la plus-value de revente.

Miami, une opportunité d’investissement dans l’immobilier

Miami représente aujourd’hui une vraie opportunité d’investissement au vu des prix des biens immobiliers, de leur rentabilité locative qui se situe entre de 7% et 9% compte non tenu de la plus-value de revente, et du dynamisme de la région.

A partir de 70000$ il est possible d’acquérir des biens avec une procédure administrative simplifiée, sans visa ou autorisation préalable.

Une procédure administrative simplifiée

L’acheteur étranger ne doit obligatoirement pas se trouver aux États-Unis pour conclure une affaire immobilière. Une simple procuration pour un représentant légal suffit. Une procédure d’achat ne dure pas plus d’un mois et demi.

L’ouverture d’un compte bancaire américain est utile à la facilitation de l’ensemble des opérations que demande l’achat d’un bien immobilier. Là aussi la procédure est très simple, il suffit de présenter des pièces d’identité et de l’argent pour l’ouverture d’un compte.

Que votre envie d’investir vous guide vers South Beach, Downtown, ou Brickell, il est nécessaire de connaitre les différents types de vente de biens immobiliers à travers les banques à Miami.

Les principaux types de vente de biens saisis par les banques

La Short Sale :

Dans ce cadre le propriétaire du bien dispose juridiquement de son bien. Le prix de vente est assez modéré pour d’une part attirer les acheteurs, et d’autre part éponger la dette envers la banque.

La Foreclosure :

Dans ce cadre le propriétaire du bien n’en est plus le propriétaire légal. La banque le met en vente à un prix beaucoup plus bas que le prix du marché, généralement équivalent au solde du montant dû encore à la banque. Dans cette saisie bancaire à Miami il faut réagir bien avant que les autres. Des fois quelques heures sont suffisantes pour que la vente se fasse.

La vente aux enchères :

Au cas où une banque ne réussit pas à vendre un bien en « short sale » ou en « foreclosure » elle le met en vente aux plus offrant. Il faut juste savoir que ce genre de vente suppose l’achat du bien avec l’ensemble de ses dettes. Il faut donc être vigilant et bien se renseigner avant de faire une offre.

This entry was posted in Immobilier. Bookmark the permalink.

Comments are closed.