Savoir en détail le principe du crédit sans justificatif

Pour le connaître en détail, le montant d’un prêt sans justificatif ne peut pas excéder les 75 000 €. Son remboursement s’étale dans une durée supérieure ou égale à trois mois, sans dépasser les 5 ans (conformément à la loi Lagarde). Aussi, l’établissement financier prêteur doit être agréé par la Banque de France si son nom doit faire partie du registre des agents financiers. Egalement, le crédit personnel ou le crédit sans justificatif se décline en un crédit à taux fixe, qui est à définir en fonction du montant emprunté et la durée de l’emprunt.

Les « justificatifs » requis pour une demande de crédit sans enquête

Le prêt sans justificatif laisse entendre un emprunt pour lequel l’établissement prêteur ne demande aucune forme de documents justifiant la solvabilité de l’emprunteur. Il faut savoir que l’ère des emprunts acceptés sans fiches de paie ni attestations de revenus est largement révolue, et ce, depuis les réformes du crédit à la consommation ainsi que des lois visant à protéger le consommateur. Par « sans justificatif », l’emprunteur doit comprendre que l’obtention de la somme empruntée n’est pas conditionnée par la justification de son utilisation et de son affectation. De ce fait, l’emprunteur n’est point tenu de transmettre des documents justificatifs comme une facture, un bordereau de paiement, voire un contrat d’achat, lors de sa demande de crédit personnel. Pour le simplifier, il s’agit tout simplement d’un emprunt non affecté.

Les avantages d’un crédit sans justificatif

Un prêt sans justificatif peut être demandé en vue de financer d’innombrables projets. Comme l’emprunteur n’a pas à communiquer de la nature du projet qu’il veut entreprendre, il peut s’en servir comme bon lui semble. La somme d’argent pourrait servir à faire face à une dépense imprévue, acheter un bien mobilier, une auto, une moto, réaliser des travaux de rénovation, partir en vacances. Seule l’imagination de l’emprunteur pourrait lui freiner dans l’utilisation de la somme qui lui a été octroyée. En termes d’avantages, ce genre de prêt peut être obtenu sans aucun apport personnel du futur emprunteur. Le crédit sans justificatif est également un crédit très flexible. En effet, l’emprunteur décide lui-même de la date du prélèvement, du montant ainsi que de la fréquence du prélèvement. Il peut aussi le rembourser de manière partielle ou en totalité, sans que l’emprunteur encourt une quelconque pénalisation.

Les différentes modalités d’un crédit sans justificatif

Que ce soit auprès d’une banque traditionnelle ou une banque en ligne, les procédures de souscription à un prêt sans justificatif sont toutefois les mêmes. Ainsi, l’organisme prêteur doit proposer une offre préalable d’emprunt à… l’emprunteur. Ce document doit préciser des informations comme la durée de remboursement du crédit. Il doit être compris entre 3 mois et 7 ans. Les autres informations visibles sur le contrat de crédit sont les taux appliqués, les conditions de mise à disposition de l’argent prêté les assurances obligatoires, les mensualités ainsi que le coût total du financement. Dans le cas où l’emprunteur accepte tous les termes de la proposition de contrat de prêt, il suffit d’un accord signé entre les deux parties pour conclure ledit contrat de prêt. Il faut souligner qu’aucune mensualité ne peut être réclamée auprès de l’emprunteur tant qu’il n’a pas obtenu le montant du crédit. Pour les fonds, ils sont mis à disposition dans les 14 jours après la signature du contrat. Durant ce laps de temps, le demandeur peut encore changer d’avis et ne pas accepter le prêt. Le site www.pret-sans-enquete-de-credit.eu en dira plus sur le sujet.

This entry was posted in Credit. Bookmark the permalink.

Comments are closed.